Justice et critique [Broché]

22 925 FCFA

Auteur: John Rawls
Broché: 88 pages
Editeur: Editions de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (6 février 2014)
Collection: Audiographie

Accordé en mars 1991 à trois de ses étudiants de Harvard, cet entretien constitue l’un des très rares exemples d’autobiographie intellectuelle par un auteur peu enclin à parler de lui-même.

Mars 1991 : John Rawls répond à trois de ses étudiants dans son bureau à Harvard.
Vingt ans après la parution de la Théorie de la justice, il revient sur l’évolution de sa pensée à partir d’une vision de la philosophie comme « discipline conversationnelle ». John Rawls évoque aussi le contexte politique dans lequel la Théorie de la justice fut publiée aux États-Unis : la guerre du Vietnam, le Mouvement des droits civiques, les débats sur l’objection de conscience et sur la désobéissance civile.
John Rawls nous livre ici, sur un ton familier, sa conception de la philosophie politique comme contribution à la critique des injustices.

« Depuis 1971, la Théorie de la justice est devenue un best-seller lu dans le monde entier, statut inattendu pour une œuvre de philosophie assez technique. […] Ainsi, Rawls est venu se joindre à la petite liste des grands classiques de la théorie politique : Aristote, Platon, Hobbes, Locke, Rousseau, Kant, Mill, Marx, etc. Il aura consacré toute sa vie à la recherche d’une théorie juste au double sens du terme, exacte dans ses analyses et capable de nous faire comprendre la justice sociale. Il nous livre ici, plus librement que dans ses écrits, sa conception de la contribution de la philosophie politique à la critique des injustices. »

2 en stock (peut être commandé)

Partager s'il vous plaît

Compare
Vendu par : Abidjan Bazar
UGS : BK_FR_024 Catégorie :
 

Description

Auteur: John Rawls
Broché: 88 pages
Editeur: Editions de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (6 février 2014)
Collection: Audiographie

Accordé en mars 1991 à trois de ses étudiants de Harvard, cet entretien constitue l’un des très rares exemples d’autobiographie intellectuelle par un auteur peu enclin à parler de lui-même.

Mars 1991 : John Rawls répond à trois de ses étudiants dans son bureau à Harvard.
Vingt ans après la parution de la Théorie de la justice, il revient sur l’évolution de sa pensée à partir d’une vision de la philosophie comme « discipline conversationnelle ». John Rawls évoque aussi le contexte politique dans lequel la Théorie de la justice fut publiée aux États-Unis : la guerre du Vietnam, le Mouvement des droits civiques, les débats sur l’objection de conscience et sur la désobéissance civile.
John Rawls nous livre ici, sur un ton familier, sa conception de la philosophie politique comme contribution à la critique des injustices.

« Depuis 1971, la Théorie de la justice est devenue un best-seller lu dans le monde entier, statut inattendu pour une œuvre de philosophie assez technique. […] Ainsi, Rawls est venu se joindre à la petite liste des grands classiques de la théorie politique : Aristote, Platon, Hobbes, Locke, Rousseau, Kant, Mill, Marx, etc. Il aura consacré toute sa vie à la recherche d’une théorie juste au double sens du terme, exacte dans ses analyses et capable de nous faire comprendre la justice sociale. Il nous livre ici, plus librement que dans ses écrits, sa conception de la contribution de la philosophie politique à la critique des injustices. »

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Justice et critique [Broché]”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Product Enquiry