Traité sur la tolérance [Broché]

35 370 FCFA

Broché: 182 pages
Editeur: Voltaire Foundation (2 août 2000)
Collection: Vif

Revue de presse
Une réflexion très actuelle sur le système judiciaire, la responsabililé des juges et les effets pervers des lois. –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l’éditeur
Un jour de 1761 ; vers dix heures du soir, le protestant Marc-Antoine Calas est retrouvé mort à Toulouse, dans sa boutique de drapier. On accuse sa famille qui venait de dîner avec lui d’avoir voulu le tuer, et en particulier son père qui aurait désapprouvé sa décision de se convertir au catholicisme. Quelques mois plus tard, après une enquête bâclée, Jean Calas est condamné à mort et roué sur la place publique. Rapidement convaincu de l’innocence de Calas, Voltaire, indigné, décide d’alerter l’opinion et de convaincre la cour, les juges, et jusqu’au roi lui-même – et, pour dénoncer l’inanité de ces luttes religieuses, il écrit le ” Traité sur la tolérance “. Ce sont des extraits de ce volume imprimé à la fin de 1763 qui se trouvent ici rassemblés, accompagnés de quelques autres textes qui évoquent le combat de l’écrivain pour ” écraser l’infâme “. –Ce texte fait référence à l’édition Poche .

Quatrième de couverture
Convaincu de l’innocence de Calas exécuté en 1762, Voltaire met sa plume au service de la justice pour demander sa réhabilitation. Le négociant huguenot était accusé du meurtre de son fils qui voulait se convertir au catholicisme.Avec une ironie mordante et un style inimitable, l’écrivain plaide pour le respect des croyances et l’esprit de tolérance.Une réflexion très actuelle sur le système judiciaire, la responsabilité des juges et les effets pervers des lois. –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

2 en stock (peut être commandé)

Partager s'il vous plaît

Compare
Vendu par : Abidjan Bazar
UGS : BK_FR_020 Catégorie :
 

Description

Auteur: Voltaire
Broché: 182 pages
Editeur: Voltaire Foundation (2 août 2000)
Collection: Vif

Revue de presse
Une réflexion très actuelle sur le système judiciaire, la responsabililé des juges et les effets pervers des lois. –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Présentation de l’éditeur
Un jour de 1761 ; vers dix heures du soir, le protestant Marc-Antoine Calas est retrouvé mort à Toulouse, dans sa boutique de drapier. On accuse sa famille qui venait de dîner avec lui d’avoir voulu le tuer, et en particulier son père qui aurait désapprouvé sa décision de se convertir au catholicisme. Quelques mois plus tard, après une enquête bâclée, Jean Calas est condamné à mort et roué sur la place publique. Rapidement convaincu de l’innocence de Calas, Voltaire, indigné, décide d’alerter l’opinion et de convaincre la cour, les juges, et jusqu’au roi lui-même – et, pour dénoncer l’inanité de ces luttes religieuses, il écrit le ” Traité sur la tolérance “. Ce sont des extraits de ce volume imprimé à la fin de 1763 qui se trouvent ici rassemblés, accompagnés de quelques autres textes qui évoquent le combat de l’écrivain pour ” écraser l’infâme “. –Ce texte fait référence à l’édition Poche .

Quatrième de couverture
Convaincu de l’innocence de Calas exécuté en 1762, Voltaire met sa plume au service de la justice pour demander sa réhabilitation. Le négociant huguenot était accusé du meurtre de son fils qui voulait se convertir au catholicisme.Avec une ironie mordante et un style inimitable, l’écrivain plaide pour le respect des croyances et l’esprit de tolérance.Une réflexion très actuelle sur le système judiciaire, la responsabilité des juges et les effets pervers des lois. –Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Traité sur la tolérance [Broché]”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Product Enquiry